Les Imperfectionnistes

Les Imperfectionnistes se veut un premier roman extraordinairement efficace, entre recueil de nouvelles, galerie de personnages, magazine haut de gamme, dans lequel on découvre le quotidien de la salle de rédaction d’un journal de langue anglaise, établi à Rome. En chapitres indépendants, mais qui se répondent, on s’attache à ces personnalités fortes, du correspondant étranger complètement névrosé, incapable de se poser plus de quelques heures, au responsable des nécrologies dont la vie basculera irrévocablement à la suite d’une entrevue à la rédactrice en chef qui recroise un amour de jeunesse devenu attaché politique, sans oublier le directrice des ressources humaines qui risque de détester Atlanta après ce voyage au siège social des entreprises Ott ou Herman, le pointilleux correcteur qui publie son mensuel de bourdes et épluche avec attention chaque édition du journal.

L’auteur, lui-même journaliste, a bourlingué de Vancouver à Toronto à Paris (il a travaillé à l’International Herald Tribune, qui n’a sans doute rien à envier à la salle de rédaction italienne du roman), avant de se fixer à Londres. Il a connu l’effervescence des dates de tombée à respecter, détient tous les outils nécessaires pour dresser des portraits dangereusement efficaces de ceux qui les habitent, et démontre qu’il possède un souffle qui lui permet sans contredit d’écrire plus de trois colonnes à la fois. Ses personnages, souvent incompétents, doivent se battre contre le destin. Ils sont humains, profondément faillibles… mais totalement irrésistibles!

Tom Rachman pourra-t-il aborder un autre univers dans un prochain roman avec autant de maestria? On le souhaite…

Bibliographie
Les Imperfectionnistes
Tom Rachmann
Éditions Grasset, 2011
Traduction de l’anglais
390 p.

Site de l’éditeur : http://www.grasset.fr

Laisser un commentaire

M’aviser des nouveaux commentaires publiés sur cet article par courriel